Magazine scientifiques et médicaux internationaux pour les professionels de la santé animale

Numéro du magazine 27.1 GI tract

L’œsophagite féline

Publié 25/07/2019

Ecrit par Toshihiro Watari

Aussi disponible en Deutsch , Italiano , Español et English

L’inflammation de l’œsophage est une affection sous-diagnostiquée chez le chat alors qu’elle peut entraîner des conséquences potentiellement graves. Toshihiro Watari présente les facteurs prédisposants,  les signes cliniques, les techniques d’imagerie requises pour le diagnostic et les options disponibles pour traiter la maladie et limiter le risque de récidive.

L’œsophagite féline

Points Clés

L’oesophagite peut être subclinique ou, plus souvent, accompagnée de signes cliniques non spécifiques. Elle est donc probablement sous-diagnostiquée en pratique généraliste.


La cause la plus fréquente semble être le reflux gastro-oesophagien, potentiellement accentué par des anesthésies générales. Il a également été démontré que les antibiotiques de la famille des tétracyclines sont une cause d’oesophagite.


Le traitement repose sur l’administration de médicaments qui inhibent la sécrétion d’acide gastrique et favorisent la vidange de l’estomac.


Une oesophagite prolongée ou sévère et les lésions fibrotiques qui en résultent peuvent entraîner la formation d’une sténose oesophagienne. Ces sténoses sont traitées le plus efficacement par dilatation per-endoscopique au ballonnet.


Prêt à accéder à davantage de contenu ?

Quiconque travaillant dans le domaine vétérinaire peut s'inscrire et avoir accès au magazine Veterinary Focus.

Inscrivez-vous

Déjà inscrit ? Accédez ici