Magazine scientifiques et médicaux internationaux pour les professionels de la santé animale

Numéro du magazine 29.1 Other Scientific

La péritonite infectieuse féline

Publié 25/04/2019

Ecrit par Elizabeth A. Berliner

Aussi disponible en Deutsch , Italiano , Português , Español et English

Parmi tous les virus félins, l’agent causal de la PIF est peut-être le plus insaisissable et le plus frustrant à identifier et à traiter. Elizabeth Berliner propose une synthèse de la maladie et parle des approches thérapeutiques qui sont actuellement en développement.

La péritonite infectieuse féline

Points Clés

La péritonite infectieuse féline (PIF) résulte d’une mutation du coronavirus félin (FCoV), un virus ubiquitaire.


Les facteurs de risque de PIF incluent : un âge inférieur à 2 ans, la vie en collectivité et des épisodes de stress tels qu’une chirurgie ou une adoption.


Le diagnostic est souvent compliqué : il s’appuie sur les commémoratifs, les signes cliniques et il est confirmé par un test diagnostic. Le diagnostic de PIF ne doit jamais s’appuyer sur une sérologie FCoV.


Habituellement, les signes cliniques de PIF évoluent rapidement vers une issue le plus souvent fatale. Le traitement est généralement voué à l’échec bien que des traitements expérimentaux prometteurs soient actuellement en cours de développement.


Prêt à accéder à davantage de contenu ?

Quiconque travaillant dans le domaine vétérinaire peut s'inscrire et avoir accès au magazine Veterinary Focus.

Inscrivez-vous

Déjà inscrit ? Accédez ici